Gel à main | Coronavirus

Gel à main | Coronavirus

Gel hydro-alcoolique ou encore gel à main utilité ou danger

Depuis l'annonce des épidémies de grippe, du COVID-19, beaucoup de personnes ont suivi les recommandations du ministère de la Santé en achetant du gel hydro-alcoolique pour s’en appliquer sur les mains avant chaque repas. Pourtant, une étude démontre que l’utilisation de ce gel serait, à long terme, dangereuse pour la santé.

Mais il faut savoir que les bactéries contenues sur nos paumes ne sont pas toutes mauvaises et certaines d’entre elles nous permettent de combattre les autres, plus mauvaises, notamment les souches plus résistantes aux antibiotiques. À force de tout aseptiser en voulant se protéger, on perd également notre meilleure défense immunitaire.

Gel hydro-alcoolique ou savon, lequel est le plus efficace pour se laver les mains ?

Le gel à main présente l'avantage d'être facilement transportable sous forme de petit flacon. Mais selon les experts  de la santé l'utilisation de solutions de  ces gels  est préconisée uniquement en l'absence de point d'eau disponible. Car si l’un des composants  élimine la plupart des  et virus présents sur la peau, il ne lave pas à proprement parler, et ne doit d'ailleurs pas être utilisé sur des mains souillées ou des plaies. De plus, la plupart des gens ne laissent pas ce gel sécher correctement, ce qui amoindrit son efficacité. Une étude a d'ailleurs montré que le gel hydro-alcoolique est moins efficace que le lavage des mains contre la propagation du virus de la grippe. Enfin, l'utilisation excessive de solution hydro-alcoolique dessèche la peau, ce qui la fragilise face aux infections.

Cependant le meilleur réflexe contre les contaminations est se laver les mains avec un simple savon plus de l'eau. Cette solution doit durer au minimum 20 à 30 secondes. Bien frotter les  zones entre les doigts et aux ongles. Il est donc privilégier d’utiliser les différents savons liquides ou solides ayant tendance à se transformer en nids à microbes. En revanche, les savons étiquetés antibactériens ne sont pas plus efficaces qu'un savon lambda. Et surtout, séchez vos mains avec un essuie-mains à usage unique, et non un torchon qui a déjà servi à plusieurs individus.

En effet dans les rencontres publiques tel que  pique-nique, vacances, dans la rue, dans les transports en commun, Les gels à main sont bien pratiques lorsqu’il s’agit de se laver les mains rapidement, efficacement et sans eau ni savon, il faut bien l’avouer.

 

On constate que le danger des gels à main c’est qu’ils poussent aux utilisateurs à négliger le lavage traditionnel des mains au savon au profit de ce type de produit à base d’alcool

Le spécialiste précise par ailleurs que ces produits doivent être rangés hors de la portée des enfants, et utilisés par ceux-ci uniquement sous la surveillance d’un adulte. On rappelle que l’utilisation accrue des gels hydro-alcooliques met en évidence  la création ou même résistance bactérienne  et on souligne également que la stérilisation totale n’est pas toujours souhaitable  

Parfois, obtenir une certaine exposition qui peuvent causer certaines maladies tant que cela ne met pas la vie en contrainte. on  peut en réalité être bénéfique et permettre une capacité d’adaptation à notre système défensif .

 

Partager cet article...
Publication précédente Publication suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Ils nous ont fait confiance