News

Soyez prêt à faire face aux pannes de courant grâce au solaire | Technologies renouvelables

Soyez prêt à faire face aux pannes de courant grâce au solaire | Technologies renouvelables

Vos panneaux solaires fonctionnent pendant une panne de courant  BRAVO!

 

Personne n'aime les pannes de courant. Mais avec un peu de préparation, vous pouvez les rendre moins pénibles à gérer.

 

Que se passe-t-il réellement pendant une coupure de courant ?

Il n'y a pas d'autre façon de le dire : les coupures de courant, ça pue. Il suffit de couper le cordon ombilical électrique pour que la vie moderne s'arrête et que l'on ait recours à des choses qu'il vaut mieux laisser dans les annales de l'histoire. Les bougies, les livres et les réchauds à gaz sont de sortie, tandis que les conversations avec vos colocataires mènent inévitablement à la question : quand allons-nous retrouver le courant ?

Au Senegal, maintenant nous avons la chance d'avoir une infrastructure électrique solide, ce qui signifie que nos pannes sont généralement résolues en quelques minutes ou quelques heures. Mais qu'est-ce qui est à l'origine de ces ennuyeuses coupures de courant ? Lisez ce qui suit pour savoir ce qui se passe réellement lorsque votre électricité est coupée et comment vous pouvez vous préparer à un tel événement.

 

 Qu'est-ce qu'une panne programmée ?

Il existe deux types de coupures de courant, la plus prévisible et la moins perturbante étant la panne programmée. Comme son nom l'indique, une coupure planifiée se produit lorsque la compagnie d'électricité coupe délibérément le courant afin d'effectuer des réparations, de la maintenance ou des mises à niveau sur une partie du réseau de distribution d'électricité, comme les éléments suivants

  •  Transformateurs
  • les poteaux électriques
  • les câbles électriques

... et plus encore.  Pour des raisons de sécurité, ces travaux exigent souvent que le courant soit coupé. Votre détaillant en électricité devrait vous avertir suffisamment à l'avance des coupures planifiées pour que vous ayez le temps de vous préparer.

 

 Qu'est-ce qu'une panne non planifiée ?

La perte d'électricité lors d'une panne non planifiée est, en fait, non planifiée, et se produit généralement lorsque quelque chose a endommagé de manière inattendue une partie du réseau.

 

 L'acheminement de l'électricité jusqu'à votre domicile repose sur un réseau complexe d'actifs qui sont naturellement sensibles aux dommages physiques. Bien que les producteurs et les distributeurs d'énergie aient mis en place des systèmes pour protéger le réseau, il existe toujours un risque que des éléments extérieurs, tels que les tempêtes, les vents violents et les arbres tombés, endommagent les différents équipements. Bien sûr, Dame Nature n'est pas la seule responsable ; les accidents de voiture peuvent faire tomber les poteaux électriques, tandis que les ouvriers du bâtiment creusent parfois au mauvais endroit et touchent une ligne ou un câble critique.

 

 Chacun de ces scénarios peut exercer une pression excessive sur certains composants du réseau et augmenter le risque de surcharge d'un circuit, ce qui peut conduire à une panne de courant.

 

 La pire panne non planifiée de l'histoire récente du sengal on s en souvient avec les plans TAKKAL. À l'époque, le courant dépendait presque entièrement des couts du  pétrole qui alimentaient nos centrales

Malheureusement, ces prix du baril dépendent du marché mondial, ce qui a mis à rude épreuve nos pays en développement.

 

 Comment se préparer à une panne d'électricité

Les pannes d'électricité peuvent aller de l'ennui au danger de mort. La bonne nouvelle est qu'il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour optimiser votre confort et votre sécurité pendant une panne. Le directeur des opérations d'nrjsolaire, a pris le temps de nous faire part de son point de vue.

 Lorsque vous êtes informé d'une panne imminente, prévoyez ce que vous devez faire pour éviter d'être incommodé. Pensez à ce qui ne sera pas disponible pendant la coupure de courant. Posez-vous la question :

 Mes appareils sont-ils chargés pour me permettre de rester connecté au monde ?

 

Pourrai-je sortir la voiture du garage ou devrai-je la garer dans l'allée ?

 

Devrais-je faire bouillir la cruche pour une tasse de thé ou remplir un thermos avant que l'électricité ne soit coupée ?

 

Si la journée est froide, pourrai-je remplir une bouillotte pour rester au chaud ?

 

Les personnes qui habitent en dehors de la ville ont d'autres préoccupations :

 Pourrai-je tirer la chasse d'eau ?

Devrais-je remplir des seaux d'eau avant que la pompe ne cesse de fonctionner ?

Puis-je contrôler mon bétail sans clôtures électriques ou dois-je le déplacer vers un endroit plus sûr ?

Pendant que l'électricité est coupée, réfléchissez à ce que vous feriez si la coupure n'était pas prévue mais survenait à la suite d'une tempête ou d'un tremblement de terre.

 

 Suis-je prêt à passer trois ou quatre jours sans électricité ?

Ai-je assez de nourriture et d'eau pour tenir le coup ?

Puis-je utiliser le barbecue pour faire du café et cuire des aliments ?

Ai-je une lampe de poche ou une lampe frontale avec des piles de rechange ? Évitez d'utiliser des bougies car elles peuvent provoquer des incendies.

Ai-je protégé mes appareils sensibles ? Dois-je les débrancher pour éviter tout dommage ?

Enfin, n'oubliez pas de considérer toutes les lignes électriques comme dangereuses avant, pendant et après une coupure de courant. Visuellement, il est impossible de savoir si le courant circule ou non dans ces lignes.

 Chez NRJ, nous savons que toute coupure de courant peut être gênante. Pour minimiser les perturbations, nous nous assurons toujours de mettre une disponibilité de solutions solaire ou Backup

    La différence entre pic de chaleur, vague de chaleur et canicule ?

    La différence entre pic de chaleur, vague de chaleur et canicule ?

    Beaucoup  qualificatifs sont utilisés pour parler de la chaleur. Après l'épisode de chaleur de cette semaine, une vague de chaleur exceptionnellement précoce s'annonce ces prochains jours sur le Sénégal. Elle s'annonce durable avec des températures entre 33 et 47°C. La Météo décrypte ces expressions pour vous permettre d'y voir un peu plus clair.

    Vers une vague de chaleur cette semaine à venir !

    Et ce n’est pas fini, car après une pause de 24 h ce lundi, les températures repartent à la hausse mardi. Elles seront suivies jusqu’à vendredi d’une véritable vague de chaleur avec des températures moyennes quotidiennes jusqu’à +8°C au-dessus des normales et des journées de fortes chaleurs où les températures maximales approcheront localement les 33°C. Nous nous situerons seulement 1 à 2°C en dessous des seuils de canicule sur les 3/4 du pays cette semaine.

    Si les canicules se produisent sur l’hexagone durant les deux mois d’été, le contexte du changement climatique a favorisé depuis plus de 20 ans l’apparition de périodes de chaleurs précoces comme actuellement, et d’autres tardives en septembre. Pic de chaleur, vague de chaleur, canicule, la variété des différentes appellations peut être déroutante. Chacune de ces expressions répond toutefois à des seuils de température et de durée bien définis :  nous parlons de chaleur à partir de 25°C, de forte chaleur à partir de 30°C et de très forte chaleur à partir de 35°C. 

    Pic de chaleur

    Le pic de chaleur est un épisode de courte durée, de 24 à 48 h, durant lequel les températures sont très au-dessus des normales de saison. Il peut tout aussi bien être assez localisé, concerner un ou plusieurs départements, mais également s’étendre dans le pays.

    Vague de chaleur

    Une vague de chaleur est un épisode d’une durée d’au moins trois jours de températures anormalement élevées, généralement supérieures à +3°C par rapport à la moyenne mensuelle, et concernant une superficie assez étendue. Dans ce cas, les seuils départementaux d’alerte ne sont pas atteints, au contraire de la canicule. Durant l’été, une vague de chaleur peut être caractérisée lorsque l’indicateur thermique national des températures moyennes atteint ou dépasse 25,3°C pendant au moins trois jours. En fin de printemps et fin d’été, nos services prennent un référentiel légèrement différent qui peut descendre à 23°C, comme ce sera le cas au cours des prochains jours, et pour prendre notamment en compte l’inconfort généré, et le risque de conséquences plus aggravantes pour les personnes les plus fragiles. Il n’existe cependant pas de définition universelle de ce phénomène, car les principaux paramètres pris en compte varient de par le monde.

    Canicule

    Contrairement aux expressions “pic” et “vague” de chaleur, la canicule correspond à des seuils de température et de durée clairement définis, variables selon les départements.

    Il s’agit d’un épisode prolongé de températures anormalement élevées de jour comme de nuit (plus précisément, trois jours et trois nuits). La canicule augmente le risque de mortalité chez les personnes les plus vulnérables, et fragilise en particulier la santé des personnes âgées et/ou dépendantes, des nourrissons...Elle peut devenir extrême par sa durée et son intensité, comme ce fût le cas avec la canicule de 2003 par exemple.

    Lorsque ces seuils sont atteints, une alerte météo est déclenchée sur les départements concernés, ce qui n’est pas le cas pour les vagues de chaleur. Les seuils de températures varient d’une région à l’autre.

    Ces périodes peuvent être difficiles à supporter, car le corps n’est pas tout de suite habitué à des températures élevées, parfois soudaines. L’inconfort est d’autant plus conséquent lorsque ces chaleurs s’accompagnent de forte humidité, d’absence de vent et/ou de pollution atmosphérique. 

    Merci à Meteo france

     

     

    Vos avantages avec les onduleurs Victron Model Quattro

    Vos avantages avec les onduleurs Victron Model Quattro

    Deux entrées CA avec un commutateur de transfert intégré

    Le Quattro peut être connecté à deux sources CA indépendantes : par exemple le réseau public et un générateur, ou bien deux générateurs. Le Quattro se connectera automatiquement à la source active.

     Victron schema

    Deux sorties CA

    La sortie principale a une fonction d’alimentation ininterrompue.

    En cas de défaillance du réseau ou de déconnexion de la puissance de quai ou du générateur, le Quattro prend la suite de l'alimentation des charges connectées.

    Ce transfert est si rapide (moins de 20 millisecondes) que le fonctionnement d’ordinateurs ou d’autres équipements électroniques sensibles raccordés ne seront pas perturbés.

    La deuxième sortie n’est sous tension que lorsqu'un courant CA est disponible sur l'une des entrées du Quattro.

    Des charges qui ne déchargeraient pas la batterie – par exemple un chauffe-eau – peuvent être connectées à cette sortie.

    Option demi-phase 

    Une source CA en demi-phase peut être obtenue en connectant notre autotransformateur (voir la fiche technique sur www.victronenergy.com) à un convertisseur « européen » programmé pour alimenter 240 V/60 Hz.

    Configuration triphasée

    Trois unités peuvent être configurées pour une sortie triphasée. Mais ce n'est pas tout : jusqu'à 4 séries de trois unités de 15 kVA peuvent être raccordées en parallèle pour fournir une puissance de convertisseur de 144kW / 180 kVA et 2400 A de capacité de charge.

     PowerControl

    – S’adapter aux limites d’un générateur, de l'alimentation de quai ou du secteur .

    Le Quattro comporte un chargeur de batteries très puissant Il va donc tirer une grande quantité de courant depuis le générateur ou depuis le secteur (16 A par Quattro de 5 kVA à 230 VAC). Une limite de courant peut être configurée sur chaque entrée CA.

    Le Quattro prend alors en compte la demande de puissance d'autres charges CA en sortie et n'utilisera l'excédent que pour la charge, évitant ainsi toute surcharge du secteur ou du générateur.

     PowerAssist

    – Davantage de puissance du quai ou du générateur Cette fonction donne une dimension supplémentaire au principe du PowerControl en permettant au Quattro de compléter la capacité de la source alternative.

     En cas d'une demande de forte puissance de pointe, souvent requise pour une courte durée, le Quattro fournit à travers les batteries la puissance permettant de compenser le manque d'alimentation provenant du secteur ou du générateur.

    Et lorsque la demande diminuera, l'excédent de puissance sera utilisé pour recharger les batteries.

     Énergie solaire.

    Énergie CA disponible même en cas de défaillance du réseau Le Quattro peut être utilisé aussi bien hors réseau que connecté à un réseau PV ou à d'autres systèmes d'énergie alternative. Un logiciel de détection de perte de secteur est disponible.

    Configuration du système

    - Dans le cas des applications autonomes, il est possible de modifier des paramètres en quelques minutes à l'aide de la procédure de configuration par des interrupteurs DIP.

     - Des applications en configuration parallèle ou triphasée peuvent être configurées avec les logiciels VE.Bus Quick Configure et VE.Bus System Configurator.

    - Les applications d'autoconsommation, de réseau interactif et hors-réseau impliquant des convertisseurs rattachés au réseau et/ou des chargeurs solaires MPPT peuvent être configurées avec des assistants (logiciel spécifique pour des applications spécifiques). 

    Suivi et contrôle sur site

    Plusieurs options sont disponibles :

    contrôleur de batterie, un tableau de commande MultiControl, Color Control GX et autres appareils GX, Smartphone ou tablette (Bluetooth Smart), ordinateur de bureau ou portable (USB ou RS232).

    Suivi et contrôle à distance

    Color Control GX et autres appareils GX. Les données peuvent être conservées et affichées sur notre site Web gratuit VRM (Victron Remote Management).

    Configuration à distance Si des systèmes disposant d'un Color Control GX et autres appareils GX sont connectés par Ethernet, il est possible d'y accéder et de modifier leur configuration à distance.

     

    Autoconsommation solaire

    Autoconsommation solaire

    Consommons l’électricité que nous produisons tout en faisant des économies sur nos factures

    Nous avons conscience de l’impact de notre consommation d’électricité sur l'environnement mondial. Alors quoi de mieux d’agir pour la transition écologique, qu'investir dans l'énergie renouvelable : le solaire photovoltaïque.

    Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

    L’autoconsommation, c’est consommer soi-même l’énergie que l’on produit chez soi.

    L’autoconsommation est possible grâce à plusieurs sources d’énergies : le soleil, le vent, la chaleur, l’eau.

    Mais c’est le solaire qui est le plus utilisé. Vous n’avez plus qu’à faire installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit ou dans votre espace ensoleillé pour faire fonctionner vos appareils électriques (chauffage, électroménager…) !

    Comment fonctionne une installation photovoltaïque en autoconsommation ?

    Pour autoconsommer votre électricité, il est nécessaire que vos panneaux solaires photovoltaïques soient installés sur une surface bien exposée au soleil. Pour cela, il faut privilégier une exposition plein sud, et une inclinaison des panneaux de 15° par rapport à l’horizontal.

    Les panneaux photovoltaïques permettent de produire de l’électricité. Cette électricité verte est convertie en courant alternatif par un onduleur et directement utilisée pour les besoins énergétiques de votre maison : chauffage, éclairage, électro-ménager, eau chaude…

    À la suite des onduleurs s’ajoute un compteur de production qui décompte la quantité d’énergie produite.

    Souvent, en journée, il est possible que vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que votre consommation. On appelle cela un surplus de production, qui peut être :

    • Soit stocké dans une batterie pour être utilisé la nuit,

    • Soit réinjecté sur le réseau et revendu.

    Si, à l’inverse, les panneaux ne suffisent pas à combler l’ensemble de vos besoins en électricité, vous pouvez alors faire appel au réseau.

    À qui s’adresse l’autoconsommation ?

    Cette solution est destinée aux propriétaires de maisons ou aux industries, l’ensoleillement en Afrique rend intéressant l’installation de panneaux solaires dans toutes les régions. D’autant plus que l’enjeu de l’autoconsommation est de maximiser la part d’électricité autoconsommée sur l’ensemble de l’électricité produite par vos panneaux solaires.

    Comment réduire le montant de ses factures d’électricité ?

    C’est le meilleur moment de passer au solaire ! Car en choisissant d’autoconsommer, vous réduisez votre consommation issue du réseau électrique et vous êtes donc moins impactés par d’éventuelles hausses du prix de l’électricité.

    L’autoconsommation est un moyen pour chaque foyer et industrie de réduire son exposition aux variations du prix de l’énergie.

    Qu’est-ce que le taux d’autoconsommation et le taux d'autoproduction ?

    Pour suivre les performances de votre installation solaire, il est nécessaire de suivre :

    • Le taux d’autoconsommation : il indique le pourcentage de production photovoltaïque consommée sur place ;

    • Le taux d’autoproduction : il indique la part de la consommation électrique qui est assurée par les panneaux solaires.

    Le taux d’autoconsommation est souvent confondu, à tort, avec le taux de production. Or, ces deux indicateurs ne donnent pas les mêmes informations. Par ailleurs, ils sont tous deux utiles pour bien dimensionner votre installation solaire en estimant la surface de panneaux nécessaires pour maximiser la part d’électricité qui sera réellement autoconsommée.

    • Il faut savoir que le plus souvent, le taux d’autoconsommation se situe entre 20% à 40%. Ceci s’explique par une production d’électricité pas toujours synchrone avec la consommation. En effet, les panneaux solaires fonctionnent en présence de solaire en journée. Or, la majorité des foyers présente des besoins en électricité le matin et le soir. Par conséquent, il est inutile de surdimensionner votre installation photovoltaïque.

    Comment consommer en même temps que la production ?

    Il est possible de mettre en place plusieurs aménagements pour synchroniser la production et la consommation. L’objectif est de modifier vos habitudes pour déplacer au maximum votre consommation en journée.

    La batterie solaire : un atout pour stocker votre production d'énergie solaire.

    Afin d’être en mesure d’utiliser d’avantage l’électricité que vous produisez au moment où vous le souhaitez, il vous est possible de vous équiper d’une batterie solaire.

    Celle-ci permet de stocker l’électricité que vous produisez en journée, afin de l’utiliser plus tard. Elles sont très utiles si vous désirez être autonome à toute heure de la journée vis-à-vis des fournisseurs d’énergie.

    Le principal inconvénient de ces batteries est leur prix encore très élevé. Il faut donc un certain nombre d’années avant qu’elles soient rentabilisées. Attention : même avec l’utilisation de batteries, il est rare d’être autonome à 100 %.

    Quels sont les avantages de l’autoconsommation solaire ?

    • Réduire sa facture d’électricité de façon significative

    • Réduire sa dépendance à un fournisseur d’électricité

    • Réduire l’impact des hausses du prix de l’électricité

    • Produire suffisamment d’électricité pour couvrir une partie des besoins de son logement en énergie

    • Participer à la transition énergétique

    • Revendre le surplus de votre production

    Pourquoi opter pour l’autoconsommation ?

    • L’autoconsommation pour réduire sa facture énergétique

    Le passage à l’autoconsommation photovoltaïque est souvent motivé par des raisons financières : on espère réduire à terme le montant de la facture énergétique. Certes, le coût d’investissement initial de l’installation photovoltaïque est important, Mais il faut noter que le prix des panneaux solaires et des équipements connexes a considérablement baissé. De même les progrès technologiques leur ont permis de gagner en efficacité. En autoconsommant, vous vous mettez à l’abri des augmentations du prix du kWh durant toute la durée de vie de votre installation, soit près de 30 ans.

    • L’autoconsommation, pour soi, pour l’environnement

    L’autoconsommation s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement puisqu’elle est issue d’une énergie verte et inépuisable : le soleil. C’est un argument de poids pour tous ceux qui sont sensibles aux questions liées à la protection de l’environnement.

    De plus l’autoconsommation invite à adapter et à organiser ses habitudes de consommation, à privilégier des équipements moins énergivores et à adopter les bons gestes d’économie d’énergie : débrancher les appareils en veille, baisser le chauffage quand on est absent… Bref, l’autoconsommation fait de vous un éco-citoyen !

    Comment bien dimensionner son installation solaire en autoconsommation ?

    Comment trouver les meilleures entreprises solaires au Senegal

    Comment trouver les meilleures entreprises solaires au Senegal

    Vous cherchez de nouvelles façons de vous mettre au vert ou d'économiser de l'argent cette année ? Ainsi voici comment trouver les meilleures entreprises solaires au Senegal

     Vous n'êtes pas seul ! En fait, les Pays Africain ont accueilli plusieurs millions d'installations de panneaux solaires en 2019-2021. 

    La nation Senegalaise pourrait dépasser les quatre millions d'installations de panneaux solaires d'ici 2023. D'ici 2024, environ 2,5 % des foyers seront équipés d'un système de panneaux solaires. Faire le changement peut vous aider à trouver un moyen écologique d'économiser sur les coûts énergétiques.

    Cependant, toutes les entreprises de panneaux solaires ne disposent pas du système solaire, de l'expérience ou des services dont vous avez besoin.

    Voici six conseils qui peuvent vous aider à trouver les meilleures entreprises de panneaux solaires au Senegal. L'utilisation de ce guide peut vous aider à rationaliser votre recherche. Vous pouvez également vous sentir en confiance en sachant qu'une équipe expérimentée installe votre système.

    Découvrez les meilleures entreprises d'énergie solaire du pays!

    Commencez vos recherches dès aujourd'hui en suivant ces six conseils simples. 

    1.Demandez des références locales

    Il existe actuellement plusieurs entreprises d'installation de panneaux solaires au senegal. Si vous voulez rationaliser votre recherche, faites appel à des personnes de confiance. Connaissez-vous quelqu'un en ville qui a déjà installé un système de panneaux solaires sur son toit ? 

    Si oui, demandez-lui qui il a engagé. Parler à vos amis, aux membres de votre famille et à vos voisins peut vous aider à dresser une liste de références. Ils pourraient même vous aider en vous fournissant des informations qui ne sont pas disponibles en ligne. 

    Avant de parler aux personnes de votre entourage, dressez une liste des questions que vous souhaitez poser. Essayez de recueillir le plus d'informations possible sur l'expérience de chaque propriétaire avec les entreprises d'énergie solaire qu'il a engagées.

     Par exemple, vous pouvez demander 

    • L'équipe est-elle arrivée à l'heure ?

    • Était-elle expérimentée et compétente ?

    • Avez-vous rencontré des problèmes avec l'entreprise ?

    • Quel a été le coût de leurs services ?

    • Quelle option de financement avez-vous choisie ?

    • Feriez-vous à nouveau appel à eux ?

    Si le propriétaire a rencontré des problèmes avec l'entreprise de panneaux solaires, demandez-lui comment le problème a été résolu. Trouvez une entreprise qui se soucie de ses clients. Les meilleures entreprises de panneaux solaires s'efforceront de remédier à tout problème afin de garantir la meilleure expérience possible à leurs clients.

    Si vous ne pouvez pas obtenir de recommandations d'amis ou de membres de votre famille, ce n'est pas grave. Recherchez sur Google et Facebook "les meilleures entreprises d'énergie solaire près de chez moi" et commencez à établir une liste. 

    Ensuite, visitez le site Web de chaque entreprise et recherchez une page de témoignages. Vérifiez également les listes de Google My Business. Lisez les avis de clients qui ont été à votre place. 

    Choisissez une entreprise d'énergie solaire qui a déjà gagné le respect des habitants de la région.

     2.Tenez compte de vos préférences

    Si vous souhaitez trouver les meilleures entreprises d'installation solaire, prenez le temps de réfléchir à vos besoins et objectifs spécifiques. La meilleure entreprise de la ville est celle qui répond à vos exigences spécifiques.

    Par exemple, vous pouvez décider de choisir une entreprise de panneaux solaires en fonction des options de financement qu'elle propose. 

    Vous préférez peut-être choisir une entreprise locale qui connaît mieux les remises locales. Les entreprises locales sont également susceptibles de mieux connaître les exigences du comté en matière de permis. 

    Sinon, vous pouvez décider de choisir une grande entreprise nationale de panneaux solaires. Ces entreprises peuvent proposer davantage d'options de financement. Elles peuvent également offrir une garantie plus complète. 

    Choisissez une entreprise en fonction de vos besoins et de vos priorités.

    3.Recherchez l'expérience 

    Prenez le temps d'en savoir plus sur chaque entreprise de votre liste. Les meilleures entreprises solaires ont des années d'expérience sur lesquelles vous pouvez compter. Une équipe expérimentée a probablement déjà mis en place un plan efficace. 

    Ces équipes sont plus susceptibles d'éviter de faire des erreurs coûteuses. Elles sont également plus susceptibles d'offrir des services de premier ordre après avoir perfectionné leurs opérations. 

    Une nouvelle entreprise, en revanche, peut avoir besoin de plus de temps pour régler les problèmes de fonctionnement.

    Visitez le site Web de chaque entreprise et recherchez une page "À propos de nous". Vérifiez également la liste du Bureau d'éthique commerciale pour savoir quand l'entreprise a été fondée.

    Sinon, demandez qui viendra installer vos panneaux solaires. Sur combien de maisons ont-ils travaillé dans le passé ? Depuis combien de temps travaillent-ils pour l'entreprise de panneaux solaires ? 

    Assurez-vous qu'une équipe ayant des années d'expérience pratique de l'installation travaillera sur votre maison. Ces équipes sont moins susceptibles de causer des dommages ou de faire des erreurs coûteuses.

     4.Vérifiez leurs documents 

    Avant qu'une entreprise de panneaux solaires ne commence à travailler sur votre maison, assurez-vous qu'elle a les documents en règle. 

    Assurez-vous que l'entreprise est agréée et assurée. Déterminez si elle possède une assurance contre les accidents du travail et une assurance responsabilité civile générale. Leur assurance protégera vos intérêts en cas d'accident. 

    Vérifiez également les références de l'équipe d'installation de panneaux solaires. Est-elle certifiée par le REPER ? Le REPER est la référence en matière d'installation solaire au senegal. 

    Demandez si un professionnel de l'installation photovoltaïque travaillera également sur votre projet d'installation.

    Vous aurez l'esprit tranquille en sachant qu'une personne ayant reçu une formation approfondie travaille sur votre projet d'installation.

    5.Explorer les services à long terme

    Demandez aux entreprises d'énergie solaire de votre liste si elles proposent des services supplémentaires. Par exemple, elles peuvent proposer des contrôles annuels de maintenance préventive. Ces contrôles de routine permettent de s'assurer du bon fonctionnement de vos panneaux solaires. 

    L'entreprise peut également proposer des services de nettoyage de routine. 

    Vous êtes peut-être intéressé par des services de stockage de batteries solaires. Vous voudrez peut-être déterminer si l'entreprise peut également proposer des services d'étanchéité ou de remplacement du toit. L'amélioration de l'état de votre toit peut profiter à votre système de panneaux solaires.

    Sinon, prenez le temps de vous renseigner sur les produits que chaque entreprise peut proposer. Certaines entreprises peuvent construire un système personnalisé.

    Choisissez une entreprise qui peut offrir des produits de haute qualité.

     6.Comparez les prix

    Demandez des devis à trois des meilleures entreprises solaires de votre liste. Déterminez ce qui est inclus dans le devis (comme la main-d'œuvre et les matériaux). Demandez à chaque entreprise si elle propose également des options de financement. 

    Ensuite, relisez vos notes. Choisissez une entreprise qui répond à vos besoins et à votre budget.

     

     

    CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR ISO 45001 | Comment placer la sécurité au premier plan

    CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR ISO 45001 | Comment placer la sécurité au premier plan

    5 CHOSES À SAVOIR SUR L'ISO 45001:2018, LA NOUVELLE NORME SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL.


    Selon l'OIT (Organisation internationale du travail), plus de 2,78 millions de personnes ont perdu la vie sur leur lieu de travail en raison d'accidents et de maladies professionnelles, et 374 millions d'incidents non mortels chaque année. Pour pallier cette perte, la norme ISO 45001 Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail a vu le jour en mars 2018 suite au succès de la norme OHSAS 18001 qui a permis de mieux faire connaître la santé et la sécurité au travail. Non seulement l'OIT, mais aussi l'OMS (Organisation mondiale de la santé), le Conseil national de sécurité en Inde et dans tous les autres pays font la promotion de la santé et de la sécurité des travailleurs.

    QU'EST-CE QUE LA NORME ISO 45001 ?

    Le système de management de la santé et de la sécurité au travail (SMST), ISO 45001, est une nouvelle norme internationale qui fournit un cadre permettant à une organisation d'améliorer de manière proactive ses performances en matière de SMST et de gérer les risques et les opportunités afin de contribuer à la prévention des blessures et des problèmes de santé des travailleurs liés au travail. Toutes les exigences doivent être intégrées dans les processus de gestion et d'entreprise d'une organisation.

    QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE ISO 45001 ET OHSAS 18001 ?

    L'ISO 45001 remplacera l'OHSAS 18001, actuellement la norme de santé et de sécurité au travail la plus largement adoptée. Les principales différences entre ISO 45001 et OHSAS 18001 sont les suivantes :

    L'ISO 45001 utilise une approche basée sur les processus plutôt que sur les procédures.

    La norme ISO 45001 requiert la participation active du système de gestion global de l'organisation, ce qui oblige la direction à jouer un rôle de leader plus important en matière de santé et de sécurité au travail.

    La nécessité d'intégrer la santé et la sécurité au travail dans les opérations quotidiennes, plutôt que de la traiter comme un processus autonome.

    QUEL EST LE LIEN ENTRE LA NORME ISO 45001 ET LES AUTRES NORMES ISO ?

    Comme les autres normes ISO, la norme ISO 45001 met en œuvre la "structure de haut niveau" (HLS), ce qui lui donne un cadre commun avec d'autres systèmes de management. Le rôle de la haute direction joue également un grand rôle dans la mise en œuvre de cette norme. Cette caractéristique a déjà été mise en œuvre dans les normes révisées ISO 9001 et ISO 14001. Outre les employés permanents de l'organisation, les personnes qui ne sont pas employées de manière permanente mais qui sont associées à l'organisation d'une manière ou d'une autre, comme les sous-traitants, sont également incluses dans les normes de sécurité ISO.

    QUI DOIT SE CERTIFIER ISO 45001 ?

    Toute organisation qui s'aligne sur les principes de l'ISO 45001 bénéficiera de la mise en œuvre du système, indépendamment de la poursuite d'une certification formelle. La raison en est que la norme ISO 45001 s'appuie sur des pratiques bien connues en matière de santé et de sécurité et qu'elle est appelée à devenir la principale norme mondiale en matière de sécurité au travail dans les années à venir.

    QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA CERTIFICATION ISO 45001 ?

    De nombreuses organisations n'adoptent peut-être pas la certification officielle pour la norme ISO 45001, mais cette démarche présente certains avantages. En voici quelques-uns :

    Permet une meilleure identification des dangers et des risques
    Améliore l'efficacité des opérations internes et la qualité des processus de fabrication.
    Améliore la sécurité de toutes les personnes concernées par les activités de l'organisation.
    Elle envoie un signal fort aux clients, aux employés et aux autres parties prenantes pour leur montrer que vous êtes engagé dans la sécurité sur le lieu de travail.
    fait passer votre activité du mode de détection au mode de prévention.
    Obtenir la certification ISO 45001 auprès de prestataires de services de formation et de certification reconnus est très important pour le soutien et la croissance des organisations. Certains de ces avantages sont les suivants :


    Un certificat reconnu mondialement
    Formateurs experts du secteur
    Formats d'apprentissage modernes
    Programmes de formation personnalisés
    Les organisations ont la responsabilité de mettre en place un système pour éviter les incidents de sécurité évitables, conformément aux normes de sécurité ISO. S'assurer que tous les employés rentrent chez eux en toute sécurité chaque jour peut transformer une organisation, en améliorant le moral des employés et l'efficacité globale.

    Le pompage solaire

    Le pompage solaire

    Le pompage solaire consiste à capter l’énergie solaire via des panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité qui alimente une pompe électrique permettant d’assurer l’exhaure de l’eau.

    Une pompe photovoltaïque se présente de deux façons selon qu’elle fonctionne avec ou sans stockage. Le pompage avec stockage utilise une batterie pour stocker l’électricité produite par les modules alors que celui sans stockage, appelée « pompage au fil du soleil », utilise un réservoir pour stocker l’eau jusqu’au moment de son utilisation.

    Utilisation

    Un système de pompage solaire peut être utilisé pour :

    • La gestion des réserves d'eau ;

    • La fourniture en eau pour les sanitaires et les douches, voire mise sous pression de l'eau sanitaire d'une maison ;

    • L’irrigation des cultures, le plus souvent dans les petites fermes, vergers, vignes et jardins, le plus économique étant de pomper l'eau via les panneaux solaires couplés à un contrôleur puis de la stocker dans un réservoir avant de la distribuer par écoulement gravitationnel ;

    • L’abreuvage du bétail, l'une des applications les plus répandues, puisqu’en zone rurale, les sources d'eau sont généralement éparpillées sur d'immenses terrains où les lignes électriques sont rares et les coûts tant de transport que d'entretien très élevés ;

    • L’approvisionnement en eau potable dans des zones reculées, afin de réduire notamment le coût de longues canalisations et faciliter l’accès à l’eau.

    Modes de fonctionnement des systèmes de pompage

    • Le système de pompage solaire fonctionnant au fil du soleil

    Le pompage au fil du soleil permet d’avoir un système photovoltaïque plus simple, plus fiable et moins coûteux qu’un système avec batterie. Le stockage se fait de manière hydraulique, l’eau étant pompée, lorsqu’il y a suffisamment d’ensoleillement, dans un réservoir au-dessus du sol. Elle est ensuite distribuée au besoin. Le réservoir peut souvent être construit localement et la capacité de stockage peut varier d’un à plusieurs jours. Ce réservoir ne requiert pas un entretien complexe et est facile à réparer localement.

    Pompage au fil du soleil
    • Le système de pompage solaire avec stockage batterie

    La pompe avec batterie permet de s’affranchir des aléas du soleil et des problèmes d’adaptation entre générateur photovoltaïque et motopompe. Le débit de pompage peut se faire à la demande, lorsque les utilisateurs en ont besoin, ou permettre un pompage régulier durant toute la journée. Dans ce dernier cas, l’utilisation d’un réservoir de stockage pour l’eau sera nécessaire afin de pouvoir fournir à la demande d’eau.

    Toutefois, l’utilisation de batteries comporte davantage de composants qui influent sur la fiabilité et le coût global du système. Les batteries sont fragiles et sont souvent les premiers éléments qui auront besoin d’être changés.

    Types de pompes solaires

    On distingue deux types de pompes en fonction de l’emplacement physique de la pompe par rapport à l’eau pompée : la pompe à aspiration appelée pompe de surface et la pompe à refoulement appelé pompe immergée.

    • Les pompes de surface, destinées à faire remonter de l'eau pour des profondeurs et des pressions faibles ou moyennes. En ce qui concerne leur installation, elles doivent être amorcées : la section de tuyau en amont de la pompe doit être remplie d'eau pour déclencher l'aspiration d'eau.

    • Les pompes immergées, qui se situent sous l'eau avec un moteur qui peut être au choix également immergé avec la pompe dans le cas d'une pompe monobloc, ou situé en surface ; la transmission de puissance se fait alors par un arbre reliant la pompe au moteur.

    • Pour plus d’information sur le choix des types de pompes, cliquez ici.

    Nous avons mis à votre disposition des types de pompes et des kits de pompage solaire avec tous les accessoires nécessaires. Cliquez ici pour les visualiser.

    pompage solaire

    Avantages d’un système de pompage solaire par rapport à un pompage par groupe électrogène

    Les systèmes de pompage par groupe électrogène diesel, essence ou gaz, coûtent cher à l’achat et leurs frais d’exploitation et de maintenance sont souvent trop difficiles à assumer pour les communautés rurales des pays en développement. Il participe aussi à l’émission de gaz à effet de serre et favorise l’utilisation excessive des ressources fossiles.

    Cependant les pompes solaires présentent plusieurs avantages :

    • un fonctionnement grâce à l'énergie solaire, une énergie renouvelable, propre et gratuite ;

    • des frais d'entretien quasi nuls ;

    • Pas d’émission de CO2

    • très peu de maintenance en raison de la quasi absence de pièces d'usure ;

    • une durée de vie de l’installation d'au moins vingt ans.

    Inconvénients d'un système de pompage solaire

    • Un coût d'investissement élevé ;

    • La nécessité d'études préalables à l'installation, avec des spécialistes ;

    • Un rendement variant en fonction du site (degré d’ensoleillement) et de l'angle d'exposition des panneaux solaires.

    Pour pallier cet inconvénient et obtenir un débit constant, on peut opter pour une pompe avec batterie, et non plus au fil du soleil, mais ce système a aussi ses propres désagréments. Il nécessite par exemple un plus grand entretien, d'autant plus que, mal entretenues, les batteries peuvent conduire à une perte de rendement de l'installation ; les batteries sont en outre coûteuses et ont une durée de vie limitée.

    L’utilisation d’une pompe solaire peut sembler, de prime abord, une solution aux problèmes de financement auxquels doivent faire face ces villages. La pompe solaire coûte cher, surtout en capital, et il est relativement facile d’obtenir des fonds initiaux pour faire ce genre de projet. Néanmoins, même les pompes solaires ont des charges récurrentes non négligeables et la prise en charge complète est nécessaire pour assurer la pérennité du système.

    Dimensionnement d’un système de pompage solaire

    Pour un bon fonctionnement d’un système de pompage solaire, il est très important qu’il soit correctement dimensionné. Ce dimensionnement dépend :

    • Localisation du site ;

    • Besoin en eau ;

    • La hauteur manométrique ;

    • Ressources en eau et en énergies.

    Plus d’information sur le dimensionnement complet d’un système de pompage contactez-nous.

    pompage solaire

     

     Guide sur le dimensionnement d'un système de pompage solaire

    Le pompage solaire au Sénégal

     

    La biomasse

    La biomasse

    La biomasse est l’ensemble des matières organiques d'origine végétale (microalgues incluses), animale, bactérienne ou fongique (champignons), qui peuvent être utilisé pour produire de l'énergie. C’est une énergie neutre en carbone, qui est 100% renouvelable uniquement si sa régénération est au moins égale à sa consommation (par exemple, l’utilisation du bois ne doit pas conduire à une diminution du nombre d’arbres).

    Cette énergie peut en être extraite par combustion directe (ex. : bois énergie), ou par combustion après la méthanisation (biogaz) ou d'autres transformations chimiques (dont la pyrolyse, la gazéification, la carbonisation hydrothermale, etc.).

    Trois modes de valorisations de la biomasse existent : thermique, chimique et biochimique.

    Confronté au changement climatique et à la perspective d'une crise des ressources en hydrocarbures fossiles ou uranium, le monde s’intéresse de plus en plus à la biomasse.

    Changement climatique

    Elle répond aux enjeux du développement durable et d'économie circulaire ; en réduisant l’utilisation excessive des énergies fossiles pour réduire les émissions globales de gaz à effet de serre.

    Développement durable et Economie circulaire

    En 2019, selon l'Agence internationale de l'énergie, la biomasse fournissait 56 813 PJ d'énergie, soit 9,2 % de l'énergie primaire consommée dans le monde, 542,6 TWh d'électricité, soit 2,0 % de la production mondiale d'électricité, et 3,3 % de l'énergie consommée par les transports.

    Au Sénégal, la biomasse, à travers le bois-énergie et le charbon de bois, représente la principale source d’approvisionnement en énergie pour les ménages. Elle contribue à hauteur de 84% dans leur consommation énergétique et constitue par ailleurs la source d’énergie dominante dans le bilan énergétique national avec 42 %.

    Typologie de biomasse

    Il existe trois formes de biomasse avec des caractéristiques physiques très variées :

    • les solides (ex : paille, copeaux, bûches) ;

    • les liquides (ex : huiles végétales, bio-alcools) ;

    • les gazeux (ex : biogaz).

    Mode de valorisation

    La valorisation énergétique de la biomasse peut produire trois formes d'énergie utile, en fonction du type de biomasse et des techniques mises en œuvre :

    • de la chaleur ou de l’électricité ;

    • du gaz ;

    • du biocarburant.

    Production de chaleur et d’électricité : combustion, pyrolyse, gazéification

    • La combustion libère de la chaleur par l'oxydation complète du combustible, en général en présence d'un excès d'air. La vapeur ainsi obtenue est utilisée dans les procédés industriels, dans les réseaux de chauffage urbain ou dans la production d’électricité à l’aide d’une turbine ou un moteur à vapeur. La production combinée de chaleur et d'électricité est appelée cogénération.

    • La pyrolyse est la décomposition de la matière carbonée (issue de la biomasse) sous l’action de la chaleur. Elle conduit à la production d'un solide, le charbon de bois ou le charbon végétal, d'un liquide, l'huile pyrolytique, et d'un gaz combustible.

    • La gazéification consiste en une réaction entre le carbone issu de la biomasse et des gaz réactants (la vapeur d’eau et le dioxyde de carbone). C’est la transformation de la matière solide en un gaz combustible composé d’hydrogène et d’oxyde de carbone. Ce gaz, après épuration et filtration, est brûlé dans un moteur à combustion pour la production d'énergie mécanique ou d'électricité. La cogénération est également possible avec la technique de gazéification ;

    Production de gaz

    Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques en l'absence d'oxygène. C'est un gaz combustible composé essentiellement de méthane et de dioxyde de carbone. Il peut être brûlé sur son lieu de production pour obtenir chaleur et électricité ou purifié pour obtenir du biométhane utilisable comme gaz naturel pour véhicules ou injectable sur le réseau de distribution de gaz naturel.

    Production de biocarburants

    Les biocarburants sont des carburants liquides ou gazeux créés à partir d’une réaction entre l’huile (colza, tournesol) et l’alcool dans le cas du biodiesel ; ou à partir d’un mélange de sucre fermenté et d’essence dans le cas du bioéthanol .

    Ils peuvent être obtenus à partir :                      

    • des graines appelés biocarburants de 1ère génération ;

    • des résidus non alimentaires (paille, tiges, bois) appelés biocarburants de 2ème génération ;

    • d’hydrogène produit par des micro-organismes ou à partir d’huile produite par des microalgues appelés 3ème génération.

    Avantages de la biomasse

    La valorisation énergétique de la biomasse peut permettre d’augmenter la part des énergies renouvelables dans un mix énergétique et de réduire la dépendance aux énergies fossiles. La transformation de déchets municipaux et agro-industriels en énergie, la production durable et l'utilisation des biocombustibles peut dans une large mesure aider dans l’atteinte des objectifs de diversification des sources d’énergie.

    De plus, elle participe à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre dans la mesure où le CO2 dégagé par la combustion des bioénergies est compensé par le CO2 absorbé par les végétaux lors de leur croissance.

     

    Valorisation des déchets

    Biogaz

    Cogénération 

     

    Superviser l'état de charge des batteries dans un système Victron

    Superviser l'état de charge des batteries dans un système Victron

    INVITATION FORMATION EN LIGNE

    Victron Energy organise une formation en ligne le jeudi 9 décembre 2021 à 10h UTC (durée 1h30).

    Cet évènement destiné aux professionnels du solaire en Afrique, nous présenterons les différentes méthodes de supervision de l'état de charge des batteries dans un système Victron Energy. 

    Au cours de cette session de formation en ligne, nous présenterons en détail les différentes méthodes de supervision de l'état de charge (SOC) des batteries d'un système Victron Energy. Nous exposerons les principes théoriques nécessaires au calcul de cet état de charge.

    Le paramétrage et les fonctionnalités des équipements (BMV, Cerbo GX,...) qui permettent de calculer le SOC seront aussi expliqués.

    Formation gratuite avec évaluation et certificat.

    Horaires selon votre pays / fuseau horaire :
    - UTC (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, etc.) : 10h à 11h30
    - WAT (Bénin, Niger, Cameroun, Tchad, RDC Ouest, etc.) / Europe : 11h à 12h30
    - CAT (RDC Est, Burundi, Rwanda, etc.) : 12h à 13h30
    - EAT (Madagascar, Comores, etc.) : 13h à 14h30

    9 déc. 2021 10:00 AM dans Temps universel UTC

     

     

    Plus d'information et inscription en cliquant sur ce bouton : INSCRIPTION Ou sur ce lien :

    inscription

    https://us02web.zoom.us/webinar/register/9216339814139/WN_mcj6_FbRRBGnw9NPqMoqZ

    Revoir nos précédentes formations sur ce lien ICI

    Liste des revendeurs agréés en Afrique : ICI

     

    Logo du webinaire

    Maintenance et Dépannage 101 : Principes généraux pour la réparation de tout appareil

    Maintenance et Dépannage 101 : Principes généraux pour la réparation de tout appareil

    Que ce soit à la maison, au bureau ou dans une usine, les appareils que nous utilisons finissent toujours par tomber en panne.

    Lorsque le redémarrage du système ne résout pas le problème, nous (ou un technicien) devons tester d'autres hypothèses pour identifier et résoudre le problème.

    C'est le dépannage en bref. Nous savons tous que lorsque les choses tombent en panne, cela coûte de l'argent.

    Nous n'avons pas besoin de vous dire que cela provoque des tensions avec les Finances ; vous le savez déjà. Si vous êtes capable de dépanner efficacement, vous économisez de l'argent et vous mettez les finances de votre côté lorsque vous avez besoin d'argent pour remplacer des choses.

    Connaître la différence entre réparation et entretien La réparation et l'entretien sont deux termes très importants dans le domaine de la gestion des actifs.

    Qu'il s'agisse d'avions commerciaux, de flottes de véhicules, de gros équipements de production ou de la petite propriété que vous louez en banlieue, l'entretien et la réparation sont les moyens de faire en sorte que tout bien physique fonctionne de manière optimale et puisse remplir sa fonction.

    Quelle est la différence entre réparation et entretien ?

    Par essence, la réparation et l'entretien ont le même objectif final : tirer le maximum de la vie utile des outils, des équipements et des infrastructures que nous utilisons.

    Cependant, la manière dont ils s'y prennent pour atteindre cet objectif est très différente.

    La définition de la réparation La réparation est une action que nous entreprenons pour remettre un bien en bon état de fonctionnement.

    Le niveau de réparation que nous devons effectuer correspond au niveau de défaillance qui cause le dysfonctionnement du bien.

    Nous pouvons différencier deux types de base de défaillances d'équipement :

    La défaillance partielle :

    L'actif peut généralement encore être utilisé, mais il n'offre pas toutes ses fonctionnalités et peut être dangereux (par exemple, une voiture dont les pneus sont usés ou la climatisation cassée). Souvent, l'équipe de maintenance peut effectuer des actions correctives rapides pour rétablir la pleine fonctionnalité de l'équipement avant que le problème identifié n'entraîne une panne complète.

    Panne complète :

    L'actif ne peut pas être utilisé tant qu'il n'est pas réparé. La quantité de ressources qui sera consacrée à la réparation dépendra de la cause profonde de la défaillance qui doit être traitée.

    Si nous reprenons l'exemple de la voiture, il y a une grande différence entre changer un pneu crevé et remplacer le moteur de la voiture. Les deux provoquent une panne complète, mais le temps et l'argent que vous devrez consacrer à la réparation sont comme le jour et la nuit. Les pannes d'équipement peuvent être très coûteuses. Certaines sont le résultat d'une erreur humaine, d'accidents bizarres et de l'usure naturelle qui se produit au cours de nombreuses années d'utilisation. Ces facteurs sont impossibles à contrôler. Cela dit, la plupart des pannes (et donc des réparations importantes) peuvent être évitées, ce qui nous amène à la maintenance (proactive).

    La définition de la maintenance.

    La maintenance est souvent utilisée comme un terme générique qui couvre tous les travaux de maintenance que nous effectuons sur nos actifs. Cela inclut les activités de maintenance telles que les inspections visuelles, les contrôles fonctionnels et d'autres types d'entretien de routine le remplacement de pièces de rechange et d'autres types de travaux de maintenance préventive

    Qu'est-ce que le dépannage ?

    Le dépannage est une approche étape par étape pour trouver la cause profonde d'un problème et décider de la meilleure façon de le résoudre pour le remettre en service.

    Le dépannage ne concerne pas seulement les équipements qui sont complètement en panne. Nous l'utilisons également lorsqu'une machine ne fonctionne pas comme prévu. Un dépannage efficace est un élément essentiel de la gestion des actifs, du diagnostic et de la réparation.

    Les machines qui sont correctement utilisées et régulièrement entretenues sont moins susceptibles de subir des pannes majeures. Néanmoins, le risque de panne ne sera jamais nul. Si vous utilisez des équipements, ils devront, à un moment ou à un autre, être réparés. Quand et pourquoi dépanner ? D'une manière générale, le dépannage est effectué dans les cas suivants :

    1) Défaillance de l'appareil C'est le cas le plus important :

    la raison la plus urgente de dépanner. La machine est cassée, totalement hors service, et doit être réparée pour continuer à fonctionner. Cela peut avoir un effet d'entraînement dans l'entreprise en provoquant l'arrêt de toutes les opérations et en mettant tout en attente. Le fait est que les temps d'arrêt non planifiés coûtent cher aux entreprises, souvent des centaines de milliers de franc par minute.

    Supposons que vous disposiez d'une équipe de maintenance compétente qui sait comment résoudre efficacement les problèmes. Dans ce cas, vous pouvez réduire les pannes de haute gravité et faire économiser de l'argent à l'entreprise.

    2) Fonctionnement inattendu Chaque machine a un ensemble défini de fonctions qu'elle peut exécuter. La plupart des appareils ne font pas les choses exactement de la même manière à chaque fois en raison des limites de l'ingénierie et de l'erreur humaine (aussi difficile que nous puissions essayer de l'éviter). Même avec ces légères variations de performances, l'appareil peut fonctionner sans problème.

    C'est ce que l'on appelle sa plage de fonctionnement normale. Si la machine commence à fonctionner en dehors de ces plages, il se peut qu'il y ait un problème, et il doit être signalé à votre équipe. Ces situations ne sont pas aussi urgentes qu'une panne totale. Néanmoins, les opérations inattendues doivent être signalées afin de résoudre le problème avant qu'un véritable problème ne survienne.

    Prenez les ventilateurs de refroidissement de votre usine, par exemple.

    Imaginez qu'ils fonctionnent et expulsent de l'air frais, mais que de temps en temps, ils s'arrêtent de souffler pendant quelques minutes (ou l'air n'est pas aussi froid qu'il devrait l'être).

    D'autres équipements pourraient surchauffer à cause de ce dysfonctionnement et finir par tomber en panne. Si vous réparez le ventilateur dès que vous en avez connaissance, l'entreprise gagnera du temps et économisera beaucoup d'argent.

    3) Autres anomalies La machine fonctionne dans la plage de fonctionnement idéale et fournit le rendement attendu. Cependant, un opérateur a repéré une anomalie. Il peut s'agir d'un son étrange, d'une odeur bizarre, d'une fumée visible, de vibrations excessives, etc.

    Ces anomalies doivent également être examinées dans un délai approprié. Les coûts à long terme de l'entretien et des réparations Les entreprises qui dépendent fortement de leurs actifs physiques peuvent consacrer une grande partie de leur budget opérationnel aux réparations et à la maintenance. Les entreprises classent souvent ces dépenses dans la catégorie des coûts de maintenance, de réparation et des opérations (MRO).

    Le total des coûts MRO que vous verrez à la fin de l'année dépendra des facteurs suivants :

    la taille du service de maintenance le nombre d'actifs et la taille de l'installation qui doivent être entretenus le coût de l'entretien et de la réparation de l'équipement et de l'infrastructure la quantité de travaux d'entretien proactifs et réactifs effectués par l'organisation.

    Concentrons-nous sur le dernier point, car il est le moins évident et le plus pertinent pour notre discussion. Le secteur de la maintenance s'accorde à dire qu'il vaut mieux se concentrer sur des stratégies de maintenance proactive (comme la maintenance préventive et la maintenance prédictive), car chaque dollar investi dans la prévention des défaillances permet d'économiser plus de trois dollars en maintenance réactive (réparations) par la suite.

    Dans le but d'être plus proactifs et de réduire les coûts opérationnels, les responsables de la maintenance et des installations mettent en œuvre des systèmes de GMAO à un rythme croissant. Ils les utilisent pour programmer la maintenance planifiée et automatiser leurs opérations de maintenance.

    Peu importe le temps et l'argent que nous consacrons à la maintenance, tôt ou tard, les actifs cessent d'être rentables. Lorsqu'un bien arrive à la fin de son cycle de vie, il arrive un moment où il est plus judicieux d'acheter un nouveau bien que d'essayer de maintenir l'ancien en vie.

    Lorsqu'ils travaillent avec des actifs vieillissants, les professionnels de la maintenance devraient envisager de procéder à une analyse de réparation par rapport au remplacement.

    C'est une autre occasion de réduire les coûts de réparation et de maintenance en pensant à long terme. Dépenses de réparation et d'entretien dans la gestion et la comptabilité des biens immobiliers Les entreprises et les propriétaires d'immeubles locatifs peuvent déduire certaines dépenses de réparation et d'entretien de leurs biens et équipements. Tout dépend des règles fiscales en vigueur et du type de dépenses d'entretien dont il s'agit (les améliorations, les restaurations et les adaptations ne peuvent pas être déduites, alors que l'entretien courant et les réparations le peuvent).

    Principes généraux pour la réparation de tout appareil

    Étape 1 : Définir le problème
    La première étape de la résolution de tout problème consiste à savoir de quel type de problème il s'agit et à bien le définir. Une définition claire est fondamentale lors du dépannage.

    Lorsque vous examinez un problème, vous devez savoir à quoi vous êtes confronté et quelles sont les causes possibles. S'agit-il d'une défaillance de la machine, d'une opération inattendue, d'une erreur de l'utilisateur ou d'une anomalie aléatoire ? Que s'est-il passé pour que vous soyez alerté du problème ?

    Certains équipements ont des moyens intégrés de vous le faire savoir : des alarmes peuvent retentir, des lumières rouges clignoter ou un avertissement se déclencher lorsque certaines pièces surchauffent. Ces signaux peuvent vous aider à résoudre le problème. D'autres équipements cessent tout simplement de fonctionner.

    Quel que soit le cas, vous devez identifier et définir le problème avant de pouvoir aller de l'avant.

    Étape 2 : Collectez les informations pertinentes
    Vous devez rassembler toutes les informations disponibles sur la machine et son fonctionnement. Vous aurez besoin du manuel de la machine, de toutes les données concernant les opérations. Par exemple, à quelle fréquence la machine est utilisée, par qui, pour quoi faire et pendant combien de temps. Vous aurez également besoin de l'historique de maintenance, des rapports de problèmes, etc.

    Une gestion moderne comme nrjsolaire devrait avoir la possibilité de conserver une copie numérique de tous les documents, historiques et informations. Si la communication avec le fabricant de l'équipement d'origine est possible, l'équipe de maintenance peut d'abord discuter du problème. Parfois, appeler l'équipementier est le moyen le plus rapide et le plus facile d'obtenir l'aide adéquate.

    Étape 3 : Analysez les données recueillies
    À l'aide de toutes les informations que vous avez recueillies, des listes de contrôle disponibles et de tout le savoir-faire technique que vous pouvez rassembler, vous pouvez maintenant essayer de déterminer la cause profonde du problème. Recherchez l'expertise d'autres dépanneurs de maintenance ou de la personne qui a signalé la panne. Il est beaucoup plus facile de résoudre un problème que vous avez déjà vu auparavant.

    Pensez aux modifications récentes apportées au bien. Posez-vous les questions suivantes :

    Avons-nous utilisé de nouvelles pièces de rechange ?
    Y a-t-il eu une mise à niveau récemment ?
    Avons-nous changé le type de matériel d'entrée que nous utilisons ?
    L'appareil a-t-il été utilisé d'une manière différente de la normale ?
    Y a-t-il eu une surtension électrique ?
    Les changements récents apportés au système ou à l'environnement peuvent souvent expliquer pourquoi le problème est apparu.

    Si vous n'avez toujours aucune idée de la cause du problème après avoir analysé les données, vous devez revenir à l'étape 2 et recueillir davantage d'informations. Il est possible de négliger des choses ou de ne pas tenir compte de quelque chose d'important au cours du premier tour du processus de collecte d'informations.

    Après cet exercice, la personne chargée du dépannage doit formuler une hypothèse éclairée et proposer des solutions.

    Étape 4 : Proposer une solution et la tester
    En utilisant ce que vous avez appris ci-dessus, vous pouvez créer votre plan d'attaque. Vous parviendrez à la solution par un processus d'élimination et d'essais et erreurs. Dans certains cas, vous pourrez tester votre théorie sur un actif à plus petite échelle. Vous pouvez avoir plusieurs options à essayer. Commencez par la plus simple et travaillez à partir de là.

    Prenez en compte les éléments suivants

    les problèmes de sécurité potentiels
    toutes les ressources nécessaires et les coûts associés
    la complexité de la mise en œuvre
    les perspectives à long terme de la machine
    les éventuels préjugés personnels de la personne qui effectue le dépannage.
    Continuez à faire des essais jusqu'à ce que vous soyez sûr d'avoir trouvé la bonne solution. Si rien ne fonctionne, vous devrez reconsidérer la cause réelle du problème.

    Étape 5 : Mettez en œuvre la solution
    Une fois que vous avez diagnostiqué le problème avec précision, trouvé la solution et l'avez testée, il est temps de mettre la main à la pâte et de réparer le problème. Même si votre solution a fonctionné pendant les tests, il est important de la tester à nouveau. Assurez-vous que l'actif fonctionne comme il le devrait avant de remballer et de signer. Vous voudrez également noter toutes les étapes que vous franchissez au fur et à mesure, afin de ne pas oublier ce que vous avez fait.
    Étape bonus : C'est réparé ! Vous êtes un héros ! Et maintenant ?
    Cela semble évident, mais il est crucial de documenter la solution et de l'ajouter au journal des actifs dans votre GMAO(Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) . Il est facile de se laisser emporter par son travail et d'oublier de documenter ses conclusions. Vous vous dites peut-être : "Ah, je le ferai la prochaine fois". Mais que se passera-t-il si vous ne vous souvenez pas de la prochaine fois ? C'est alors que les choses se gâtent.
    Au fur et à mesure que vous avancez dans le processus, prenez le temps de bien faire les choses et de vous épargner les ennuis de la prochaine fois.

    1 2 3 20 Suivant →

    Ils nous ont fait confiance