Brouillard et santé

Brouillard et santé

Par définition le brouillard est le fait météorologique créé d’une multitude de fines gouttelettes ou bien de fins spaths de glace, accompagné de fines particules hygroscopiques saturées d'eau, souvent de taille minuscule, lorsque l'air est devenu sursaturé par rapport à l’eau ou à la glace, diminuant la visibilité en surface.

Les principaux types de brouillards

Le brouillard de radiation

Il se forme par une température froide nocturne de la surface terrestre, généralement en fin de nuit. Ce brouillard est spécifiquement terrestre et peut continuer plusieurs jours en époque hivernale. Il se disperse en matinée sous l'acte du rayonnement solaire, en commençant par la base, devenant parfois en une couche de nuages bas.

 Brouillard gelant, un cas typique de brouillard de rayonnement 

 C'est une brume composée de gouttelettes d'eau surfondue à l'état liquide par température négative, elles givrent au moindre contact. Les brouillards gelant peuvent emmener des dépôts pénibles sur les chaussées, clôtures de sécurité, mais pareillement sur la végétation, sur les lignes électriques, etc.

 Le brouillard d'advection

Une brume d'advection se constitue lorsqu’un amas d'air chaud et humide se déplace sur une surface proportionnellement froide. La base de cet amas d'air se rafraîchit au contact de la surface froide et cet attiédissement se répand sur une certaine épaisseur. Le refroidissement emporte l’accumulation de la vapeur d'eau en exigus gouttelettes maintenues en suspension par le tumulte et le vent léger. Ce brouillard est peu très dense, sa visibilité rarement inférieure à 100 m, mais son épaisseur verticale est sérieuse et il peut se former à toute période de la journée.

La majorité des brouillards rencontrés en haute mer sont des brouillards d'advection. Leur étourderie se produit avec le réchauffement de la surface froide ou bien par un changement de tas d'air, au passage d'un front.

 Le brouillard d'évaporation

Cette brume se configure sur les étendues maritimes, surtout en automne et en hiver. Il est très souvent collaboré à la brise de terre établie la nuit qui conduit de l'air froid sur une étendue maritime chaude et humide. Il se forme jusqu'à 4,5 milles de la côte, le bout de l'influence de la brise de terre. De va-et-vient limitée, il se montre habituellement par bancs, d'épaisseur verticale toujours inférieure à 40 m. Ce caractère de brouillard peut se constituer par exemple en Méditerranée en hiver quand de l'air froid à -10 à -5 °C s'enfuit des estivages vers la mer. Il se configure encore après des précipitations orageuses.

DANGER DU BROUILLARD

Le froid associé à l’humidité, certains s’interrogent s’il y a  un véritable danger pour la santé. 

De nombreuses études sur le sujet et comme le certifie de nombreux professionnels, dont un thérapeute du sport disent que le jogging est à interdire pour les individus ayant les bronches  délicats, comme les asthmatiques par exemple. Le brouillard fait entrer beaucoup d’humidité dans la muqueuse, qui sécrète davantage de mucosités et resserre ainsi les bronches. On peut avoir des empêchements à respirer et souffrir quelques heures plus tard d’une toux de brûlure. Enfin, le froid lui sollicite beaucoup plus le muscle cardiaque. Faire des petites marches en centre-ville n’est d’ailleurs pas un si bon idée, car l’autre danger qui nous épie est bien sûr la pollution. Surtout quand on fait un effort physique, le rythme cardiaque se précipite et on aspire plus de particules fines. Certes, cette pollution est présente par tout temps, mais elle est surtout appuyée lors de la présence de certains phénomènes météo comme le brouillard en automne.

Les gouttes d’eau en suspension qui le composent maintiennent beaucoup plus les substances nuisibles présentes dans le trafic et l’environnement et comme lors d’une activité physique on respire davantage par la bouche, le risque de démangeaison est bien plus important. 

Alors un conseil si vous y tenez tout de même :prenez écharpe ou bien un foulard léger suffisamment pénétrable à l’air qui va ainsi recouvrir votre nez et bouche et filtrer l’air avant l’inspiration.

Et surtout, pourvoyez-vous pour être visible !

 

Partager cet article...
Publication précédente Publication suivante

Ils nous ont fait confiance