Le sport un cure

Le sport  un cure

Le sport étant un mouvement physique visant à améliorer sa condition corporel. En effet c’est un ensemble des entrainements physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.

Cependant le sport s'est révélé être un outil économique et souple pour encourager les objectifs de paix et de développement. Alors la pratique régulière d'une activité sportive ou bien  physique a un effet bénéfique sur la vie sociale et la santé.

L’IMPORTANCE DU SPORT SUR LA SANTÉ

Le mouvement physique et le sport occupent une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne. Mais quels sont les faveurs de cette fonctionnel en termes de santé et de bien-être et combien en faire par semaine.

Il a été nettement prouvé que la pratique régulière d’un mouvement physique peut contribuer à réduire le risque des maladies cardio-vasculaires et diminuer le risque d'hypertension artérielle. Elle progresse la résistance de votre organisme, accrois votre endurance et votre malléabilité.

Le mouvement physique est également un élément de prophylaxie essentiel pour garder des os solides et prévenir ainsi l'ostéoporose. Adopter un sport permet de prévenir les lombalgies et la récurrence des symptômes. Le renforcement musculaire occasionné lors des exercices physiques est aussi bénéfique pour les rhumatismes inflammatoires chroniques. Décatir en bonne santé et garder des fonctions immunitaires agissantes plus longtemps font également partie des avantages des exercices sportifs.

Ainsi le mouvement physique aide à  maintenir le poids corporel, qu'elle participe encore à maintenir une perte de poids et à prévenir une reprise. Sachant que l'obésité est un problème mature pointilleux d'augmenter le risque cardio-vasculaire, d'accident vasculaire cérébral, il est essentiel de pratiquer le sport. Son rôle est essentiellement prophylactique.

Si vous souhaitez conserver l'élasticité de votre peau, adopter le sport car c’est une véritable cure de jouvence, régénérescence.

Du coté de mental dans la maladie d'Alzheimer, elle joue aussi un rôle contre des malades qui surprennent leur taux de mortalité et leur risque de chutes simplifier.

Le sport a également des conséquences positives d'ordre psychologique. Elle atténue ainsi le syndrome dépressif et les anxiétés. Le sommeil est alors favorisé sauf si la pratique sportive a lieu le soir. Cette dernière est alors stimulante. Sans compter ses effets sur la bonne humeur.

Chez l’enfant, le sport agit sur l'état de santé en freinant par exemple la transformation des facteurs de risque responsables des maladies chroniques. Durant la jouvence, il permet d'avoir une meilleure estime de soi, une réduction du stress dû à la production d'hormones appelées endorphines, et de l'anxiété.

La sexualité profite aussi des bienfaits du sport. Bonne résistance du muscle cardiaque et bonne fonction érectile, le sport a un rôle dans le maintien de la bonne qualité des rapports sexuels dans le temps.

Une pratique régulière à raison de 3 à 4 fois par semaine à peu près une heure environ à chaque fois, est tentante pour en retirer des effets. Sachez qu'elle ne se limite pas au sport, elle peut couvrir diverses activités comme la marche, le ménage, le jardinage etc. La pratique est à adapter aux différents âges de la vie.

CONSEQUENCES NEGATIVES DU SPORT

L’activité physique peut aussi avoir des effets négatifs sur la santé. Toutes les études montrent nettement qu’un mouvement physique régulier est un des plus puissants moyens de prévention de nombreuses maladies comme le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ou bien même les cancers. Mais il pratiqué de façon exagérée ou même dans de mauvaises conditions, il peut entrainer pas mal de petits ou grands contrariétés. Ces conséquences secondaires dépendent aussi de la personne et de ses facteurs de risques. Avec le beau temps qui arrive enfin, beaucoup de vos patients reprennent le sport, parfois sans aucune prudence et leur organisme est soumis à de multiples attaques.

Le sport intensif est une des grandes sources d’acidose, si l’oxygénation, la marche en forêt ou le Tai Chi en pleine nature agréent de lutter contre l’acidose (Trouble se manifestant par une augmentation de l'acidité du sang) liée au monde moderne, le sport en excès est aussi une source d’acidification du terrain. Pour vos patients sportifs, pensez à donner les conseils diététiques habituels pour lutter contre l’acidose, mais également de leur proposer des compléments alcalinisant. En 1er lieu, il est conseillé de boire de l’eau riche en bicarbonate après un entrainement ou une compétition. L’Aloès Vera peut se révéler une solution parfaite pour aider vos patients à alcaliniser leur organisme tout en bénéficiant des propriétés reminéralisantes et dépuratives de cette plante millénaire. Car le sport est aussi source d’encrassement. Notre Quantavera est un gel d’Aloès Vera pur à 99%. Il est riche en antioxydants qui aident à protéger les cellules et tissus de l’oxydation. Il aide à stimuler le métabolisme et est bénéfique en cas de fatigue.

 Attention à la muqueuse intestinale, encore une fois, ce sont les mouvements physiques pratiqués avec surplus ou bien en compétition qui vont agresser la muqueuse intestinale. Pendant l’effort, l’intestin est très mal perfusé pour orienter la plus grande partie de l’oxygène vers les muscles. Après l’effort, la muqueuse déjà fragilisée va souffrir à cause du syndrome de re-perfusion. Il est donc indispensable de mettre en place une prévention des conséquences de ce phénomène.

Partager cet article...
Publication précédente Publication suivante

Ils nous ont fait confiance